10 comptes #Instagram qui valent le détour

Acharnée du clic sur Instagram, je me suis dis qu’il était plus que temps de vous présenter 10 comptes que j’aime suivre sur ce réseau social. Ce ne sont pas les 10 comptes que je suis le plus assidument puisque ce sont ceux de mes amis/familles que je regarde en priorité, mais c’est une infime sélection parmi les comptes dont j’aime les photos et l’univers de leurs auteurs.

Ne voyez dans ma présentation aucun ordre de préférence, je vous les montre comme ils me sont venus à l’esprit.

1 – Mathilde Lacombe : bloggueuse, beauty addict et fondatrice de Joliebox (maintenant Birchbox), vous êtes obligé(e)s de la connaître ! Ses photos sont un livre ouvert sur sa vie, sans trop en montrer et elles sont très douces ce qui est très agréable à regarder.

1 mathilde

2 – Angiesblog : Charlotte avait un blog où elle y présentait ses tenues du jour très inspirantes. Depuis elle a fermé son blog et poste sur son Instagram régulièrement ses tenues du jour, mais également des photos de ses coups de coeur déco qui sont, je trouve, toujours de très bon goût. Elle a aussi un compte tictail où elle vend quelques vêtements…si ça vous intéresse 😉

2 an

3 – Audrey Lombard aka Sushi & Pedro : je ne sais pas s’il me faut vous présenter Audrey…c’est bien pour celles qui auraient hiberné depuis…5 ans ? Audrey tenait un blog « Sushi and Pedro », l’a fermé et a continué à nous abreuver de ses tenues parfaites (sisi j’ai osé) sur son profil Instagram. Elle possède également un compte tictail où vous pouvez y faire de sacrées affaires !

al

4 – Felicity Palmateer : Felicity est une surfeuse pro qui fait partie de la team Billabong. Je vous ai sélectionné une seule surfeuse dans tous les comptes Instagram auxquels je suis abonnée, mais sachez que j’aurai pu facilement vous en mettre 20 😀 J’adore leurs photos qui donnent juste envie de se dorer la pilule au soleil et/ou et de grimper sur une planche et de pagayer jusqu’à en avoir mal aux bras (pagaie Anne-Marie…comprendra qui aura les bonnes références cinématographiques…ou pas 🙂 ). Bref, j’adore son univers et ses photos sont sublimes, rien de plus pour faire partie de ma sélection des 10 comptes Instagram à suivre selon moi !

fpp

5 – Domainehome : voici un profil Instagram de déco d’intérieur  très inspirant que j’adore regarder pour avoir tout plein d’idées. Les photos sont toujours très belles et les intérieurs présentés toujours très bien choisis même si tout n’est pas à mon goût je suis forcée de reconnaître que justement il y a beaucoup de goût (vous me suivez ?).

dh c

6 – Upupuptravel : Khlauda est une blogueuse que j’ai découverte dans le cadre d’un précédent travail pour un magazine de voyages. Étant moi-même passionnée de voyages, je ne pouvais qu’adhérer à son univers, ses bons plans etc etc. Petit à petit sa ligne éditoriale a évolué vers un blog plus « lifestyle » que j’apprécie tout autant ! Alors en découvrir un petit peu plus sur elle au travers de son profil Instagram est un petit bonheur ! Son blog est à découvrir ici.

upp

7 – Eleonore Bridge : vous la connaissez peut-être sous le pseudo de « La Méchante », pseudo qu’elle utilise pour son blog (à retrouver ici). J’ai toujours aimé son « style » franchement personnel et qui lui va tellement bien. Je me souviens du récit des préparatifs de son mariage, de son ton que j’avais trouvé à l’époque très juste. J’ai toujours suivi ce qu’elle faisait et je vous invite aujourd’hui à en faire de même. Son univers est comme un bonbon, un brin féérique, enchanteresse mais surtout pas cucul !

eb3

8 – Le Monde est à Nous : j’ai commencé à suivre Marie-Laure sur son blog il y a au moins 5 ans ! J’ai tout de suite aimé son côté bohème. Elle a la chance de vivre dans uns région de la France que j’aime beaucoup et de faire énormément de voyages (le rêve quoi !!!). Ses photos sont toujours très belles et filent la patate. Je vous laisse en juger par vous-même.

ml3

9 – Tillthecat : découvert sur Twitter, le suivre également sur Instagram est une vraie bouffée d’air frais. C’est la caution humoristique de ma sélection 🙂 Vous pouvez aussi le retrouver sur son blog à cette adresse.

tth3

10 – Youmakefashion : Margot est une bloggueuse que j’aime suivre tant pour ses tenues, que pour ses articles lifestyle ou bien encore pour ses DIY qui sont de vraies mines d’or ! N’hésitez pas à farfouiller sur son blog, je suis certaine que vous y trouverez de quoi faire !

yy3

Et vous, quels sont vos crushs Instagram du moment ?

Publicités

Carnet de #voyage n°5 – Ile de Zante

Cet été j’ai eu la chance de pouvoir découvrir une nouvelle île de la Grèce, l’île de Zante (Zakynthos). Il s’agit de l’île la plus méridionale de Grèce, faisant 40 km de longueur et 20 km de large. Je ne connaissais absolument pas cette île et ce fut une très belle découverte. La partie est de l’île est constituée essentiellement de plages quant à la partie ouest, il s’agira d’une partie plus « sauvage » avec des falaises et de nombreuses criques. Vous y trouverez également une des plus belles plages du monde, la plage du naufragé. Je n’ai pas de photo de cette plage, puisque je ne m’y suis pas rendue : cette plage est uniquement accessible par bateau et il y a un monde fou. Il vous suffit de taper son nom dans Google Image pour voir de quoi il s’agit.

Vu les dimensions de l’île, il est très aisé d’en faire le tour (compter peut-être 4 heures au total, et d’être totalement dépaysé : paysages de campagne, montagne et mer s’y mélangent, c’est superbe !

Je vous laisse avec quelques photos de l’île et d’Olympie (à environ 3 heures de Zante) que j’ai eu la chance de pouvoir visiter. J’espère que le voyage vous plaira !

4

1

2

3

5

6

7

8

9

10

11

12

13

15

16

17

Les + :

– le climat : il a fait environ 30 degrés toute la semaine, mais à aucun moment j’ai souffert de la chaleur puisqu’il y a un peu de vent ;

– la beauté des paysages : je pense que les photos parlent d’elles-même ;

– les déplacements rendus aisés sur l’île grâce à un très bon réseau de transports en commun et à de nombreux taxis aux prix très attractifs ;

– l’accueil des locaux ;

– la polyvalence de l’île : vous pouvez y passer des vacances familiales comme des vacances que de fiestas.

Les – :

– on a vite fait le tour de l’île, je pense que deux semaines sur l’île serait peut-être un peu trop…à voir en fonction de vos attentes bien sûr ;

– les plages : quasiment toutes les plages sont dotées de transat, il n’y a pas de place pour juste sa serviette ou bien s’il y a de la place c’est un peu crado. Il faut donc payer des transats à la journée (même si vous arrivez en fin de journée ça sera le même tarif) et les prix peuvent varier de 3 euros à 6 euros ;

– le manque de distributeurs automatiques dans la partie sud-ouest de l’île. Alors ce n’est pas un point négatif à proprement parlé mais il faut le savoir car vous risqueriez de devoir faire demi-tour et plus d’une heure de route avant d’en trouver un, sachant que tous les magasins et restaurants n’acceptent pas la carte bancaire.

Et vous, vous connaissiez l’île de Zante ? Quelle est votre petit coin de paradis pas cher et idéal selon vous pour passer d’agréables vacances ?

Carnet de #voyage n°4 – #Guadeloupe

Ce 4ème volet de cette rubrique est consacrée à la Guadeloupe, voyage que j’ai eu la chance de faire en février dernier, c’est donc encore tout frais. De plus, avec mon travail, je suis amenée à traiter avec la Guadeloupe ce qui aiguise mes impressions.

Nous sommes donc partis à deux pour passer une petite semaine sur place. Nous avions réservé nos billets d’avion un mois avant de partir, et nous avions choisi la compagnie aérienne Air Caraïbes. Le vol aller était cependant opéré par Corsair (les deux compagnies ont un partenariat). J’avais volontairement choici Air Caraïbes ayant de très très bons échos sur cette compagnie, contrairement à ceux sur Corsair. Et bien je suis ravis d’avoir pu tester les deux compagnies et me faire mon propre avis ! L’avion aller, donc celui de Corsair, était quasiment neuf, les fauteuils plutôt confortables, c’était même la première fois que j’avais de la place entre mes genoux et le siège de devant (pas facile de rentrer mon mètre 78 d’habitude !), donc très satisfaite. Les hôtesses ont été très bien, la qualité de la nourriture était correcte et le choix des films récent et important. Le voyage commençait donc très bien !

Après 8h30 de vol environ, nous arrivons à l’aéroport de Guadeloupe : nous venons de quitter nos 5 degrés, la pluie et le froid pour atterrir en Guadeloupe où il faisait ce jour là près de 30 degrés. Hop , en taxi pour 25 minutes, direction l’hôtel La Créole Beach and Spa. Après les formalités d’accueil, nous prenons possession de notre chambre avec une vue plutôt sympathique sur la piscine et sur l’océan.

C

Il faut savoir que l’île principale est divisée en deux : au nord, Grande Terre et au sud, Basse-Terre. Grande-Terre est plus pour les hôtels, les résidences et ses belles plages alors que Basse-Terre est plus sauvage, mais dispose de beaucoup plus de choses à visiter. L’hôtel est situé à Grande-Terre, à Gosier, quasiment à la limite avec Basse-Terre. Très pratique donc ! En face de l’hôtel vous trouverez plusieurs restaurants du plus typique au moins typique, à vous de faire votre choix.

Nous nous sommes couchés très tôt, fatigués par le voyage. Nous n’avions pas encore récupéré la voiture de location, nous avons donc profité de la journée pour explorer Gosier à pieds. De l’hôtel, compter bien 15 minutes pour arriver dans le bourg à pied. Nous avons décidé de nous poser sur la plage et de loquer comme il se doit pour une première journée sous les tropiques. La plage de Gosier n’a rien d’extraordinaire, elle est très ombragée et offre une très belle vue sur l’Îlet Gosier (accessible à la nage ou bien en prenant un bateau de pêcheurs). A savoir que les iguanes sont en liberté et qu’il s’agit d’une espèce protégée : vous en rencontrerez sûrement en vous promenant et sur la plage. Ils ne sont pas du tout agressif, il suffit juste de les observer, de ne pas chercher à les attraper et ils passeront à côté de vous sans même vous prêter attention. Nous voulions assister au défilé du carnaval qui avait lieu ce jour là, mais après avoir attendu 2 heures en plein soleil, nous avons décidé de rentrer à l’hôtel et de profiter de la plage de l’hôtel.

B I J

Le lendemain nous avons récupéré une voiture de location pour le reste du séjour et nous avons d’explorer Basse-Terre. Nous avons commencé par nous rendre à la cascade aux Ecrevisses, jolie cascade en plein milieu de la forêt : très sympa ! Vous n’aurez pas besoin d’équipement spécifique pour vous y rendre.

K L

Ensuite nous avons pris la direction de Bouillante avec l’envie de nous baigner dans les eaux…bouillantes, mais nous ne les avons jamais trouvées et à cause d’une grève d’essence nous étions limités en km. Nous avons donc fais le choix de laisser tomber et de foncer à Malendure. De là nous avons pris un bateau à fond de verre (le Nautilus) : nous avons pu avoir une visite des fonds marins grâce à la transparence de la cale puis nous avons nagé avec masque, palmes et tuba fournis au milieu de la réserve Cousteau et observer la vie sous-marine ! C’était vraiment bien je vous le conseille vivement !

M

Après une ballade = snorkeling d’une heure, nous sommes retournés à Malendure, nous avons déjeuné puis repris la voiture direction le Jardin botanique de Deshaies. Il s’agit d’un grand jardin très très bien entretenu avec quelques espèces animales, plus ou moins en liberté (perroquets, flamands roses…). En fait, il s’agit des jardins de la maison de Coluche ! Sa maison est toujours là, mais nous ne pouvons bien sûr pas la visiter (en même temps je ne suis pas certaine de l’intérêt…). Il me semble qu’actuellement c’est le propriétaire du parc qu iy habite, mais je n’en suis pas certaine. La promenade est vraiment agréable puisque très ombragée.

N O P

Nous avons pris le chemin du retour après cette longue journée ! Le lendemain, on a décidé d’aller explorer Grande-Terre et notamment d’aller tout au nord à la Pointe des châteaux. Si vous pouvez, choisissez des chaussures fermées pour vous y rendre, ça sera bien plus pratique. J’avais des tongs et j’ai grimpé jusqu’en haut, mais c’était un peu casse margoulette :). Le paysage qui s’offre à nous ressemble étrangement à un paysage breton (on s’entend il faut grand soleil et 30 degrés hein), ce qui est assez étrange. D’en haut il y a une vue imprenable sur Grande-Terre, c’est magnifique !

Q R S T U

Nous sommes redescendus, avons déjeuner et repris la route direction la distillerie Damoiseau puisque nous n’en étions pas très loin ! Bon, une fois arrivés sur place, nous n’avions bien sûr pas du tout regardé les horaires et les visites étaient terminées. Ceci dit, vous pouvez quand même vous promener dans la distillerie, à certains endroits des panneaux d’affichage vous expliquent le pourquoi du comment du procédé de distillation. Passage obligé à la boutique pour ramener rhums, rhums arrangés toussatoussa 🙂 (attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !).

V

Le lendemain nous avons décidé de nous faire une journée plage et pour cela nous voulions en découvrir une réputée pour sa beauté mais pas trop loin de l’hôtel (ayant toujours le problème de l’essence). Nous avons donc choisi la plage de Sainte Anne, la plage du Club Med. Il faut savoir qu’en Guadeloupe, même si les plages ont les noms des hôtels situés juste à côté, aucune plage n’est privée, vous pouvez donc aller partout ! Elle est effectivement très jolie, mais il y avait tellement de monde que nous sommes partis au bout d’une heure et nous nous sommes rabattus sur la plage de Gosier qui nous a vraiment bien plu !

A

Pour notre dernier vraie journée sur place, nous avons décidé de faire une excursion aux Saintes et voir la deuxième plus belle baie du monde ! Rien que ça s’il vous plaît ! Nous avons donc pris une navette de l’hôtel jusqu’à Pointe-à-Pitre pour y prendre le bateau et nous rendre sur les Saintes. Alors pour cette partie j’ai plusieurs précisions à apporter. On m’avait conseillé de prendre le bateau à Trois Rivière, tout au sud de Basse-Terre, où il n’y a que 15 minutes de traversée. Le problème, comme je l’ai dit plus tôt, c’est qu’il y avait une grève d’essence lorsque nous avons réservé l’excursion aux Saintes, nous avons donc du partir de Pointe-à-Pitre pour limiter les km…(la grève a été levée le jour même de l’excursion…). Dites vous bien que vous allez vivre 1h/1h15 assez difficile ! La mer est très agitée avec des creux de 6 m (bonheur bonheur). Je ne suis pas sujette au mal de mer mais là c’est bien simple une fois que nous sommes arrivés à terre on a foncé à la pharmacie de l’île pour se trouver des cachets pour le retour qu’on appréhendait déjà ! Bref, une fois sur place vous pouvez louer une voiture électrique, des vélos électriques ou des scooters pour visiter l’île et vous rendre tout en haut pour admirer la baie et visiter le fort Napoléon. Toutefois, je vous conseille de réserver les voitures et les scooters quelques jours avant votre excursion sous peine de ne pouvoir en louer. Il faut également avoir déjà fait du scooter pour qu’on puisse vous en louer un. Nous nous sommes un peu retrouvés comme des c*** pour finalement prendre une navette (10 euros/personne) qui nous a fait el tour de l’île, nous a laissé 1h30 en haut de la baie, nous laissant de visiter le fort et de profiter de la vue, avant de venir nous chercher et de nous déposer pendant 2h30 sur la plage de Dompierre. Nous sommes ensuite retournés à l’embarcadère et avons refait la traversée direction Pointe-à-Pitre (une horreur…). Vous pouvez voir le bateau sur les photos de vue de baie en bas à gauche 🙂

D F G H

E

Le jour du départ, nous avons profité de la plage de Gosier encore une fois. L’hôtel avait mis à disposition une chambre de courtoisie pour qu’on puisse se doucher avant de prendre l’avion ce qui a été très agréable.

Le vol du retour s’est fait avec Air Caraïbes et autant vous dire que j’ai passé le pire trajet en avion que j’avais jamais fait : séparé de Monsieur par une maman avec son bébé (merci à la personne nous ayant mis aux places parents avec les berceaux), les hôtesses ont été plus que limite lorsqu’une dame a fait plusieurs malaises, l’avion était très vieux mais surtout les sièges étaient horribles ! Une dame a même demandé si elle pouvait être surclassé moyennant finance parce que 8h dans un fauteuil comme ça ça n’allait pas être possible. C’est bien simple, une fois assis vous ne pouviez plus bouger ! Les hôtesses lui ont répondu que ce n’était pas possible mais qu’elle aurait au moins chaud bloquée dans son siège…WTF ?!

Comme d’habitude voici le récapitulatif des points positifs et négatifs de notre séjour.

Les + :

– le climat : 25 degrés en moyenne en plein mois de février c’est le pied. Alors il peut pleuvoir mais ça ne dur jamais plus de 10 minutes et c’est rafraîchissant. De plus, il y a toujours du vent, donc on ne souffre pas de la chaleur ;

– la diversité des paysages ;

– les Guadeloupéens ;

– la nourriture et surtout les fruits tellement bons !

– le jardin botanique Deshaies (un peu cher mais ça en vaut le coup) ;

– la réserve Cousteau et la visite en bateau à fond de verre ;

– Corsair ;

– Les Saintes.

Les – :

– la grève de l’essence qui nous a un peu empêché de faire plus de visites ;

– le bateau pour se rendre aux Saintes ; si j’y retournais je partirai de Trois Rivières pour limiter le temps de traversée.

En somme c’est un voyage que je referai certainement en continuant d’explorer l’archipel : la Désirade, Marie-Galante, la Soufrière…Je vous le conseille à 1000% !

Vous y êtes déjà allés ? Vous avez aimé ? Si oui, qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

Road Trippin’

Voici quelques conseils pratiques qui pourraient vous sauvez la mise lors d’un trajet plus ou moins long. Ces conseils sont à adapter en fonction de la durée de votre voyage, de sa destination et du moyen de transport utilisé bien sûr 🙂

1 – Préparer sa valise 

– se renseigner sur la météo qu’il fera durant votre séjour : s’il est prévu 30 degrés, pas la peine d’emmener votre doudoune ! Ca vous évitera de prendre des vêtements que vous ne porterez certainement pas ;

– faire une liste avec tout ce dont vous aurez forcément besoin (sous-vêtements, tee-shirts, débardeurs, shorts…) ;

– on va pas se mentir, vous prendrez plus de vêtements que nécessaire juste par principe du fameux « au cas ou » : limitez-vous à 1 vêtement par catégorie en plus (par exemple vous aurez besoin de 5 shorts, prenez en 6, 2 pantalons prenez en 3, etc etc) ;

– une fois tous vos vêtements rassemblez et juste avant de les ranger dans votre valise, reposez-vous une dernière fois la question « est-ce que je vais vraiment en avoir besoin ? » Si vous hésitez, c’est que c’est non, laissez donc ce vêtement de côté, ça vous fera de la place pour en ramener 🙂 ;

– choisissez un type de bagage adapté à votre voyage : vous partez en road trip en combi à 8, oubliez la valise ! Pour plus de conseils sur comment choisir son bagage, rendez-vous ici ;

– roulez au maximum vos vêtements dans votre valise : de cette manière vous aurez plus de place et vous ne galèrerez pas pour la fermer (vous pouvez aussi utiliser des sacs sous vide, dont je parlais ici).

Voilà votre valise est prête vous pouvez passer à la deuxième étape !

111111

2 – Préparer son sac à main / bagage cabine

– dans le cas où vous partiriez en avion, renseignez-vous bien sur les dimensions autorisées et le poids pour votre bagage cabine. Si vous partez en voiture, faites attention aux nombres de passagers qu’il y aura et limitez-vous pour permettre à tout le monde de rentrer dans la voiture ! (des idées de bagages à main et de sacs à dos ? c’est ici)

– si vous partez à l’étranger, faites une photocopie de tous vos papiers d’identité et mettez les dans une pochette facilement accessible (par vous et non par les pickpockets !) ;

– glissez un livre de petit format (si vous êtes en train de lire un pavé pensez que vous allez devoir le porter pendant plusieurs heures parfois) si vous n’avez pas le mal des transports. Sinon ce n’est pas la peine de le mettre dans votre sac, mais mettez-le dans votre bagage principal ;

– prenez avec vous un lecteur MP3 et des écouteurs. Je ne vous conseille pas de prendre avec vous votre casque qui risquerez de s’abîmer durant vos vacances à être trimballé partout, mais plutôt une bonne paire d’écouteurs. Tant pis vous aurez moins de style durant le voyage, mais au retour vous le retrouverez intact !

– n’oubliez pas un paquet de chewing-gums, ça pourrait vous sauver la mise ;

– en option : un ordinateur avec des films, un masque de nuit + des boules quiès, kit dentaire (si un court trajet pas la peine, les chewing-gums suffiront), des chaussettes douillettes…

Pensez bien que ce bagage est celui que vous porterez le plus longtemps, surtout si vous prenez l’avion. Ne vous encombrez pas de trop de choses, vous en aurez vite marre de le porter et vous aurez mal au dos…pas cool pour commencer les vacances !

222222

3 – Pensez votre tenue de voyage 

Je vous conseille de mettre une tenue très confortable pour voyager, surtout si vous prenez  l’avion et que votre vol sera long. Je voyage régulièrement en jupe longue, tee-shirt, veste et baskets, je trouve ce combo parfait pour être à l’aise !

333333

Et vous, quels sont vos conseils pour partir en voyage sereinement ?

Voyage voyage…

Je pars dimanche en voyage pour deux semaines et j’ai décidé de vous faire une (petite) série d’articles sur les préparatifs de voyage. Pour ce premier article, j’ai réfléchi (sisi !) à ce qui était indispensable en voyage…roulement de tambours…la valise (ou sac de voyage !). Et oui, la valise/sac de voyage nous accompagne absolument dans tous nos voyages. Je me souviens qu’avant de trouver le « contenant » parfait, j’ai un peu galéré, j’ai fait plusieurs achats infructueux avant de trouver enfin MA valise !

Valise, sac de voyage, sac à dos ou sac de randonnée ?

Avant toute chose, on devrait tous se poser cette question : dois-je investir dans un sac de voyage ou dans une valise ? Et bien mon ami, tout dépend, de ton mode de transport, de ta destination, du type de voyage que tu vas faire et donc de ce dont tu souhaites emporter et espère ramener ! Oui oui tout ça !

Le sac de randonnée :
Le sac de randonnée est utile si vous souhaitez partir en mode baroudeur : pratique, de contenu moindre qu’une valise, souple et « facile » à porter, choisissez-le sans hésiter dans ce cas. Prenez un sac à dos de contenance raisonnable en fonction de votre séjour. Si vous partez qu’une semaine un sac de randonnée de 20L devrait suffire, en revanche, si vous partez plus de deux semaines, que vous pouvez laver vos vêtements sur place et que vous pouvez laisser votre sac à dos la journée vous pouvez investir dans un 50L.Attention toutefois à ne pas trop le remplir, n’oubliez pas que c’est vous qui le portez et qu’il peut rapidement devenir votre pire ennemi !
Pour éviter un mal de dos après une longue journée, pensez à choisir un sac de randonnée aux bretelles renforcées, bien larges (=meilleure répartition du poids sur vos épaules), avec une sangle de poitrine (sous-poitrine), avec un portage adapté à votre morphologie et au poids à vide relativement léger. Attention aux sac de randonnée avec plusieurs rangements ! Choisir un sac de randonné aux mille et un rangements ça peut très vite devenir une vraie galère ! D’abord ça réduit considérablement la taille du compartiment principal (donc moins de vêtement à emmener) et c’est le risque que vous y rangiez plein de choses pas franchement utiles et qui vous encombreront plus qu’autre chose en rajoutant du poids.
Un sac avec une housse de pluie peut être un vrai plus également si vous voyagez dans une région humide ou au temps incertain. Vous apprécierez d’avoir des vêtements secs à vous mettre le lendemain.
Que vous ayez un sac de randonnée de 20L ou plus, le rangement est important et doit être pensé. Il vous faudra mettre sur le dessus les vêtements (ou choses) dont vous avez le plus besoin et les vêtements (ou choses) dont vous avez le moins besoin en dessous. Parfois certains sacs de randonnée disposent d’une ouverture latérale permettant de prendre ses affaires comme pour un sac de voyage classique : si vous optez pour ce genre de sac, réfléchissez bien à comment vous allez voyager, si prendre les affaires sur le dessus ce n’est pas plus pratique que les prendre de manière plus classique, ou bien l’inverse (ex : si vous marchez, et que vous êtes en pleine forêt, l’ouverture latérale ne vous sera pas d’une grande utilité ;)).
Autre point important, la fermeture de votre sac doit être de bonne qualité : les gens que vous rencontrerez ne seront pas tous forcément bien attentionnés, c’est possible que vous soyez au contact de voleurs/pickpockets, pensez à sangler correctement votre sac (plus c’est serré, plus ce sera compliqué de l’ouvrir) et si possible à y mettre un petit cadenas. Ce n’est vraiment pas voir le mal partout, juste que, par expérience, des pickpockets il y en a partout et se faire voler son sac ce n’est jamais très agréable :).
Vous pouvez également utiliser ce type de sac quand vous partez en avion, comme bagage à mains. Vous éviterez ainsi l’attente (parfois longue) des bagages à la sortie de l’appareil. Pensez à bien vérifier le poids et les dimensions autorisés en cabine et veillez à ne pas avoir de contenant liquide supérieur à 100mL, dans votre trousse de toilette.
Voici une sélection de sacs de randonnée :
Sacde ra
1 – SYMBIUM ACCESS 70 + 10, Quechua – 139,95 €
2 – Forclaz 25 Speed, Quechua – 29,95 €
3 – Forclaz 40 2013, Quechua, 29,95 €
4 – Forclaz 20 Quechua, 11,95 €
5 – SYMBIUM ACCESS 50+10, Quechua – 99,95 €
Le sac à dos :
Pour moi le sac à dos n’est pas un sac de voyage à proprement parlé. Il va me servir en bagage à mains, mais je l’utilise très rarement (voire jamais) en sac de voyages pour y mettre mes vêtements. Si je pars un week-end je vais utiliser un sac de voyage classique, que je trouve plus pratique. Toutefois, si vous choissisez d’en utiliser un, pensez à en prendre un confortable et avec des bretelles plutôt larges, comme pour un sac de randonnée. N’en prenez pas un trop gros non plus, car si vous l’avez choisi c’est que vous partez peu de temps : vous n’avez donc pas besoin d’emmener avec vous trop de choses et encore moins des choses inutiles ;).
Pensez à vous munir d’un petit cadenas qui pourrait vous être utile si vous vous promenez la journée dans des endroits touristiques avec votre sac à dos…sur le dos !
Les sac à dos sont plus sympas en terme de couleurs/motifs que les sac de randonnée, vous pouvez donc vous faire plaisir, il y en a pour tous les styles, comme ci-dessous :
Sac  do
2 – Sac à dos à pois Gala, Monki – 28,09 €
3 – Sac à dos à pois, Herschel – 84,28 €
6 – Sac à dos en cuir, Asos – 77,25 €
Le sac de voyage :
Le sac de voyage est pour moi l’idéal pour m’accompagner lorsque je pars une petite semaine (ou deux) en vacances. A contenance variable, je le trouve très pratique. Je ne le prends jamais « trop » grand, car il va vite peser lourd, avec des roulettes si possible et je me lâche sur les imprimés.
Lorsque je prends l’avion pour un court séjour, je vais avoir tendance à le préféré à la valise car il sera moins encombrant. En revanche, pour ne pas qu’il s’abîme en soute, je ne vais pas choisir mon plus beau modèle (j’en ai pas 10 non plus !!!) et encore moins celui que je préfère. Celui-là je le réserve pour faire des trajets en voiture. D’autant plus que c’est bien pratique, puisque souple : on peut donc facilement entasser des sacs de voyage dans une voiture que des valises (facilement…en principe :D).
Je peux également le mettre en cabine si les dimensions et poids sont respectés, ça m’évitera, encore une fois, la galère de l’attente des bagages.
Pour ce type de sac, j’ai tendance à préférer les sacs de chez Roxy, Billabong etc, des marques plus street/surfwear (ou bien tout simplement uni), en voici une sélection :
sac
1 – Sugar Me Up, Roxy – 39,95 €
2 – Globe Trotter, Billabong – 99,94 €
3 – Wheelie, Roxy – 99,95 €
4 – Fragola Rouge, Torrente Couture199 € 59 €
5 – Sugar Me Up, Roxy – 39,95 €
La valise :
La valise est pour moi l’allié indispensable pour des grands voyages en avion de plus d’une semaine. J’ai choisi ma valise en fonction de sa taille, de son poids à vide, de sa maniabilité (4 roues), de sa poignée ergonomique, de sa solidité (qui dit avion dit soute dit valise jetée à tout va) puis enfin de sa couleur.
Il est important de choisir une valise de bonne qualité, plutôt rigide, car ça vous évitera bien des tracas à l’arrivée ! Les valises qui se ferment avec une fermeture éclair sont pour moi à proscrire : si la fermeture se bloque durant votre séjour, vous êtes bon pour acheter une nouvelle valise pour faire le trajet retour (pas toujours évident de se promener avec ses affaires à la main…). Je préfère également les valises à code plutôt qu’à cadenas, ça évite de rajouter du poids (et quand on à tendance à emmener toute sa garde robe quelques grammes peuvent être décisifs :D).
Le poids de la valise à vide est pour moi, très important. Plus votre valise sera légère plus elle sera maniable et ça vous fera plus de « poids » pour le reste 😀
Enfin, une valise est très utile lorsque que vous ramènerez un souvenir à môman, ça évitera que le beau vase en porcelaine de chine soit en miette et que la bouteille de rhum pour pôpa ne se casse (pas sûre à 100% mais quand même !), parce que les souvenirs de vacances c’est sympa, mais sentir le rhum pendant 1 mois après notre retour c’est moyen !
Et comme je suis super coolos, je vous fais part de deux astuces :
– la première consiste à mettre vos vêtements dans des sacs que l’on peut ensuite aspirer pour enlever l’air (vous voyez ?) ; toutefois, ça suppose que pour le retour vous ayez un aspirateur sous la main ! Il faudra également se méfier car vous avez plus de place, mais le poids reste le même (la physique touçatouça ! big up à ma prof de physique du collège : vous voyez j’ai retenu quelque chose :D)
– la seconde astuce consistera à choisir une couleur/un motif de valise original, tout du moins pas classique. Ca vous permettra de repérer rapidement votre valise sur le tapis roulant à votre arrivée et vous ne risquerez pas de finir avec les caleçons de bain de Polo plutôt qu’avec vos jolis bikinis achetés juste avant de partir ! (oui les valises léopards c’est définitivement du mauvais goût ! Vous risquez d’être la risée des passagers…mais après tout les goûts et les couleurs, vous savez ce qu’on dit !). Rien en vous empêche sinon de customiser votre valise avec des autocollants ou bien encore avec une étiquette-nom assez voyante.
val
4 – Chatelet, Delsey – 250 €
5 – Valise trolley, Delsey – 255 €
En conclusion :
– le sac de randonnée : 1 semaines ou plus, en avion en cabine, en train et voiture ;
– le sac à dos : 1 week-end, en avion en cabine, en train et voiture ;
– le sac de voyage : 2 semaines, en avion, en train et voiture ;
– la valise : à partir de 2 semaines, en avion.
L’important, pour moi bien sûr, c’est donc de choisir un sac/valise qui convient à votre voyage (vous n’allez pas choisir une valise pour partir en randonnée !), qui soit toujours le plus léger possible à vide, à l’ergonomie incontestable et avec une très bonne maniabilité. Si vous voulez choisir une bonne valise, je vous conseille les marques Delsey et Samsonite, toutes deux réputées pour leur grande qualité (testées et approuvées par mes soins 😉 ). C’est un investissement, mais vous n’en changerez pas tous les ans ! De plus, pour ce type d’achat, votre valise est garantit au moins 2 ans.
N’oubliez pas de prendre avec vous un cadenas plutôt à code, ça vous évitera de perdre la clé durant votre séjour, on ne sais jamais, c’est toujours utile pour sécuriser vos bagages.
Allez une fois le sac/valise acheté(e) y’a plus qu’à le (la) remplir…mais ça c’est pour un autre article !
Quel esst votre meilleur allié pour emmener vos plus beaux maillots en vacances : valise, sac à dos, sac de randonnée ou sac de voyage ?

 

Carnet de #voyage n°3 – Istanbul

Pour cette troisième édition du carnet de voyage, après avoir fait un saut au Mexique (ici) puis aux États-Unis en Californie (ici), je vous emmène et plus précisément à Istanbul où j’ai eu la chance d’y passer 4 jours en 2010.

Je ne connaissais absolument pas le pays et donc je ne m’attendais à rien de particulier, je ne m’étais même pas renseignée sur ce qu’il y avait à faire ou non. Je vous laisse avec quelques photos de mon voyage puis je vous fais un point sur ce que j’en ai pensé :

76673_459264909221_6437318_n

33659_459262984221_4790630_n

149179_459262829221_5600747_n

150329_459263044221_731079_n

71974_459262709221_1251873_n

74218_459267629221_3007163_n

148389_459267094221_5256308_n

148398_459266979221_2368520_n

  149621_459265099221_960577_n

 150214_459265154221_5403725_n

149835_459267224221_7492536_n

Les + / à voir / à faire :

– la mosquée bleue

– Sainte-Sophie : sublime !!!

– le Palais de Topkapi

– une ballade sur le Bosphore

– le Café de Pierre Loti

– le Grand Bazar

– le temps : j’y suis allée aux vacances de la Toussaint en 2010, et il y faisait encore bon, même si nous avons eu un jour de nuages, les autres jours, c’était grand ciel bleu !

– l’ambiance cosmopolite qui est dingue : traditions et modernité se côtoient très facilement (du moins de ce que j’ai pu en voir et en ressentir en 4 jours)

 

Les – / à passer / à éviter :

– le Grand Bazar : et là, vous vous dites que je suis timbrée…je m’explique, le Grand Bazar est à faire ne serait-ce que pour l’ambiance, en revanche passés les 40 premiers mètres, vous pouvez faire demi-tour, les mêmes stands sont présents dans tous le Grand Bazar

– le négociations : ce point là m’est totalement propre, je n’aime vraiment pas négocier ce que j’achète, ça me gêne même si c’est « normal » et autant vous dire que vous pouvez négocier beaucoup, beaucoup de choses à Istanbul…

 

En résumé, c’est un chouette voyage de 4 jours que j’ai eu l’occasion de faire, très dépaysant et haut en couleurs. Je retournerai volontiers en Turquie pour en visiter plus !

Et vous, vous connaissez Istanbul ? Qu’est-ce que vous y avez aimé ? Vous souhaiteriez découvrir cette ville ?

Carnet de voyages n°2 – Californie

Pas facile facile de vous parler de ce voyage tellement il était intense, génial, ouffissime…bref ! J’y suis partie trois semaines en juillet 2009et c’est bien simple, depuis que je suis revenue, je ne pense qu’à y retourner (cf. article des 30 choses à faire avait ses 30 ans).

Je vais donc tenter de vous montrer une toute petite partie mon voyage en photos. Je ne vais pas faire comme pour mon premier Carnet de Voyages (sur le Mexique) avec les photos dans l’ordre chronologique de mon voyage, mais je vous explique « en gros » ce que j’ai fais et ce qui vaut la peine d’être vu. Les photos seront en toute fin d’article.

Ce que j’ai aimé :

– Huntington Beach : la plage des surfeurs par excellence, où s’y déroulait une étape des championnats du monde de surf. Au bout de la jetée se trouve Ruby’s un diner US délicieux ;

– Universal Studios : parc d’attractions un peu à la Disneyland avec des attractions en rapport avec des films et séries  (logique !) tels que Fast and Furious, The Simpsons, Desperate Housewives, la Momie… Prévoyez d’y passer une grosse journée pour être sûr de pouvoir tout voir. Le tour des studios est vraiment chouette, et faites très attention dans The house of horror (j’étais à deux doigts de la crise cardiaque !!!) ;

– The Getty Villa : villa/musée antique entièrement réalisée par un fou de cette période historique. Intéressant pour une ville qui n’a pas vraiment d’histoire, de retrouver l’histoire antique sous 35 degrés à l’autre bout du monde. La promenade dans les jardins est vraiment agréables ;

– à San Diego : le parc de tous les musées. Véritable havre de paix, vous y trouverez toutes sortes de musées : sur les sports, la photographie, l’aviation…

– Ontario Mall : centre commercial gigantesques où il est possible d’y passer 3 semaines sans dépérir tellement il y a de tout. Ce n’est pas le seul que j’ai fait, mais dans celui-ci particulièrement vous y trouverez des magasins Levi’s et Hilfiger aux prix d’usines (19 $ à l’époque un Levi’s…plutôt sympa !). Vous pourrez également faire votre shopping chez American Eagle Outfitters, Forever 21, The Hollister…

– Un ciné en plein air : apparemment, ce n’est pas forcément bien réputé pour les Américains (ceux avec qui nous étions, nous ont expliqué que c’était souvent craignos), mais c’est tellement cliché qu’il faut absolument vous faire un film en plein air !!!

– Venice Beach : avec Huntington Beach, ça reste mes deux lieux favoris. Cette promenade est tellement incroyable et haute en couleurs que vous serez obligé d’y succomber ! Attention toutefois aux attrapes-touristes, ils y sont très nombreux (photos payantes avec des « personnages » –  ce qui est normal puisqu’il s’agit de leur métier, mais ça l’est beaucoup moins quand ils vous disent de faire une photo et ne vous disent pas qu’elle est payante avant. En général vous vous faites avoir une fois et pas deux. Mais ça n’est jamais agressif !) ;

– Santa Monica : vous pouvez tellement peu vous promener à pieds dans les rues que ça fait du bien de pouvoir le faire dans ce « quartier ». S’y trouvent : de quoi faire du shopping (Urban Outfitters…) et pleins de jolis cafés ;

– la gentillesse des Américains, leur bienveillance et leur accueil ;

– Rodeo Drive / Beverly Hills : le quartier des « stars » qui est vraiment très luxueux ! Plutôt que de faire le tour des « villas de célébrités », acheter vous un plan (disponible partout dans la rue, notamment à Rodeo Drive), prenez votre voiture et faites-vous votre propre tour. Ce sera moins cher, beaucoup plus drôle de vous perdre parmi toutes ces maisons. En revanche, ne vous attendez pas à croiser Victoria Beckham ou Paris Hilton, vous ne verrez bien souvent que le portail de leurs maisons ;

– avoir eu la possibilité d’assister à un match de baseball ;

– la tonne de chose à faire/ à voir sur place !

 

Ce qui m’a le moins plu (difficile parce que je pense que je pourrai y vivre, mais j’ai quand même trouvé des petites choses ;)) :

– Hollywood Boulevard : craignos le soir, et décevant. Ca reste tout de même un incontournable à faire ;

– les routes : en très mauvais états, et un peu stressantes (2×4/5 voies ça calme n’importe quel chauffard !) et très encombrées ;

– les distances : vous êtes obligés de prendre votre voiture ne serait-ce que pour aller faire une petite course, tout est tellement gigantesque. Du coup il y a beaucoup d’embouteillages. Toutefois, ce n’était pas toujours pour me déplaire, il y avait tellement de choses à voir que  je me suis jamais ennuyée ;

Et…c’est tout !!!! C’était vraiment histoire de trouver des petites choses car j’ai vraiment adoré ce voyage, qui, à ce jour, est le plus beau que j’ai fais. J’y ai rencontré des gens extraordinaires, qui nous ont aidés pour tout ce qui était du quotidien lorsqu’on était un peu dans le caca (c’est pas le tout de savoir parler anglais, il faut savoir parler anglais au téléphone et pour louer une voiture…). Lors de ma prochaine venue (ça ne serait trop tarder) aux Etats-Unis, ce sera de nouveau en Californie, mais cette fois à San Francisco et bien sûr un petit saut à Los Angeles s’imposera 😀

Ca n’a pas été facile de vous trouver des photos qui résumaient mes propos, mais en voici certaines. Si vous souhaitez plus d’informations sur la destination, je ne peux que vous inciter à vous rendre sur le blog d’Anne qui y a vécu une année entière (c’est ici).

5450_111237309221_129160_n 6010_105799764221_5474869_n 6010_105803429221_2098055_n 6010_110596644221_6702958_n 6330_103790134221_4979222_n 6330_103792694221_7043975_n 6330_103794509221_3492317_n

6330_103796199221_8247566_n

6330_103802759221_5936869_n

6330_103804079221_3314067_n

Vous y êtes déjà allé ? Vous y vivez ? Faites moi rêver !

Carnet de voyages n°1 – Mexique

Voici un nouveau type d’article (oui que de nouveautés en ce moment !) inspirer des voyages que j’ai pu faire.

La première chose que je fais quand je connais la future destination d’un voyage, c’est d’aller chercher des infos, des choses à faire, à voir, des bons plans, etc… je me suis dis que ça pourrait vous intéresser !

Pour ce premier carnet de voyages je vous emmène au Mexique.

Après un vol assez long, débarquement à Mexico et là grosse bouffée de chaleur ! Pour vous situer, je suis partie en mai 2013, à un moment ou en France le beau temps n’était clairement pas au beau fixe, où ça faisait déjà quelques (longs) mois que je n’avais pas vu le soleil !

Direction Mexico ! Pour info, Mexico est perchée à plus de 2400m d’altitude et compte plus de 8 millions d’habitants ! Je n’ai pas beaucoup de photos parce que prendre des immeubles à droite à gauche…pas grand intérêt pour moi ! J’ai pu visiter la maison de Frida Kahlo, la Poste, la Cathédrale puis un marché typique. (Les photos sont toutes de moi sauf pour la maison de Frida Kahlo : je n’avais pas le droit de prendre de photos (sauf contre paiement) ; la photo est donc issue du blog de Jet Tours).

182880_10151608781454222_20404201_n

944266_10151608777259222_438628509_n

165436_10151608777114222_1321517115_n

575496_10151608777159222_1689872752_n

Frida-Kahlo-619x463

Direction le site archéologique de Teotihuacan où ont été construites des pyramides durant l’ère pré-colombienne. Autant vous dire qu’il s’agit de vieilles pierres, (pour ceux qui n’en sont pas fans, passez votre chemin) réparties dans une vallée magnifique où s’y dressent les pyramides de la Lune et du Soleil. Armez-vous de votre courage pour en gravir les (nombreuses) marches : une récompense vous attend au sommet !! La vue y est époustouflante et malgré les nombreux touristes, vous vous y sentirez bien voire même apaisé ! Je vous laisse admirer la vue avec les photos suivantes. Attention ! Ne faites surtout pas cette excursion l’après-midi, vous risqueriez de fondre sur place : il n’y a pas d’ombre (ou quasiment pas), et une fois en haut des pyramides, le soleil tape vraiment fort (pour vous donner une idée à 11h il y faisait 34 degrés…)

13287_10151608776479222_500249456_n

165399_10151608775874222_464453553_n

217347_10151608774644222_580868695_n

944592_10151608776004222_80884933_n

Convaincus ? Après en avoir pris plein la vue direction Taxco un charmant village connu et reconnu pour son argent (pas la monnaie mais le métal ;)). Mais avant de s’y arrêter, faisons une halte à Cuernavaca, ville (village ?) pittoresque avec une très belle église que vous pourrez visiter. N’hésitez pas à vous aventurer dans ses ruelles et dans les « cours ». Vous pourrez y découvrir de très bons restaurants et « bars » locaux. C’est l’occasion de goûter à la cuisine locale, faites-vous plaisir !

604089_10151608777659222_1956369031_n

945312_10151608777824222_1466023385_n

Reprenez la route vers Taxco et sortez les crampons ! Je plaisante, mais prenez de bonnes chaussures car la ville est en hauteur et les ruelles sont plutôt pentues ! Une fois arrivée en haut, visitez l’église, elle est vraiment sublime et a été construite par un homme (je ne sais plus exactement l’histoire, je préfère vous laisser chercher sur le net, ce sera sûrement mieux expliqué que par mes soins) qui souhaitait en mettre plein la vue à un autre homme avec qui il était en concurrence. Je vous laisse admirer Taxco. Les deux dernières photos vous donnent un aperçu du chemin à parcourir pour arriver en haut du village !

179179_10151608779059222_660691679_n

249156_10151608778674222_591051164_n

480999_10151608779594222_1183312373_n

485446_10151608778664222_163243595_n

942818_10151608774384222_1987920386_n

Notre voyage a pris fin à Acapulco. On a tous entendu parler d’Acapulco, mais y aller c’est un peu comme se rendre dans un endroit imaginaire. On ne pense pas pouvoir y aller un jour, on ne sait même pas à quoi s’attendre…Bref, c’était l’occasion où jamais ! Dès notre arrivée aux abords d’Acapulco, nous sommes allés à La Quebrada. Pour la petite histoire (et sûrement très synthétique !!!), La Quebrada est une falaise de 45 mètres de hauteur et est réputée pour ses plongeurs. Depuis plusieurs décennies, des amateurs ont pris l’habitude de s’élancer dans le vide pour arriver dans une eau profonde…de 4 mètres seulement ! Autant vous dire qu’il faut plutôt s’y connaître ! Les plongeurs de La Quebrada s’élanceront donc face à vous pendant que vous retiendrez votre souffle ! C’est plutôt sympa à voir, et la vue est sublime, ce qui n’enlève rien au spectacle !

559512_10151608780459222_393554173_n

603890_10151608780684222_735927758_n

Acapulco est maintenant à vous ! Il s’agit en fait (oui j’ai été un poil déçue) d’une station balnéaire comme une autre (avec des palmiers, 35 degrés et le dépaysement en plus, on est d’accord !) qui a une baie magnifique dès lors qu’on prend un peu de hauteur. Le matin vous pourrez y faire du shopping : toutes les grandes enseignes sont présentes et les prix sont plutôt attractifs ! Quant à l’après-midi, foncez à la plage (pensez à vous protéger, le soleil ne fait pas de cadeau !!!) et au choix, lézardez sur votre serviette, rafraîchissez-vous dans l’eau et pourquoi ne pas faire du jet ski ? C’est l’occasion rêvée ! Le soir, promenez-vous le long de la baie et rendez-vous dans un restaurant : vous en trouverez des dizaines plus ou moins bons mais avec une vue à vous couper le souffle ! Assez parlé, place aux photos !

 559496_10151608780254222_1761060775_n

942623_10151608782749222_671024428_n

971409_10151608775239222_179575548_n

946708_10151608782924222_1095608947_n

405628_10151608780854222_883993031_n

Autant vous dire que le retour en France à plutôt été rude ! Si j’ai l’occasion d’y retourner un jour, je pense me concentrer sur le nord, nord-est du pays.

Les + de mon voyage :

– la diversité des paysages ;

– les Mexicains

– l’histoire du pays très intéressante

– le climat !!!

Les – de mon voyage :

– la pollution de Mexico

J’espère que ce genre d’article vous plaît, j’ai encore quelques destinations en réserve (Cuba, la Californie, la Crête, Londres, Copenhague…).

Vous avez déjà visité le Mexique ? Vous avez aimé ? N’hésitez pas à poser des questions sur les choses à voir et à faire, j’essaierai de vous répondre du mieux que je peux !

Je vous laisse avec 3 photos muy typicas 😉 !

405743_10151608773224222_222956793_n

479841_10151608774954222_456386947_n

575809_10151608773604222_267914973_n