Perfect Perfecto

Aujourd’hui je me penche sur une pièce qui me paraît être un indispensable dans nos dressings : le perfecto ! Oui mais voilà, encore faut-il trouver la pièce parfaite qui traversa les années tant d’un point de vue qualitatif qu’esthétique.

J’ai cherché à savoir ce qu’était vraiment le perfecto, quelle en serait sa définition et au fil de mes recherches j’ai pu remarquer qu’un perfecto qui se respecte a quelques spécificités :

– un cuir de qualité (ce qui veut tout et rien dire on est d’accord) ;

– un zip décalé sur le devant et sur les manches (poignets) ;

– un col qui se rabat ou non ;

– une ceinture permettant d’ajuster le perfecto à la taille.

Si vous voulez en savoir plus sur l’origine de ce blouson, vous pouvez vous rendre ici.

P1

Ça c’est pour la définition basique, mais avec la mode, les coupes ont été modifiées et le cuir n’est d’ailleurs plus systématiquement utilisé.

Je vous ai donc réalisé une sélection des perfectos possibles de trouver aujourd’hui dans diverses enseignes, facilement « trouvables ». Bien sûr, les prix peuvent grimper très vite, je me suis donc restreinte à une sélection de pièces inférieures à 220 euros (budget qui, je le conçois, est déjà énorme en soi).

p2

1 – H&M – 39,99 euros

2 – Zara – 159 euros

3 – Zara – 79,95 euros

4 – Zara – 99,95 euros

5 – Urban Code354,03 euros 106,64 euros

6 – Free People – 210,43 euros

7 –Barney’s Originals263,03 euros 106,64 euros

8 – Oasis – 71,09 euros

Et vous, ça vous parle le perfecto ? Vous en possédez déjà un ?

Publicités

Carnet de #voyage n°5 – Ile de Zante

Cet été j’ai eu la chance de pouvoir découvrir une nouvelle île de la Grèce, l’île de Zante (Zakynthos). Il s’agit de l’île la plus méridionale de Grèce, faisant 40 km de longueur et 20 km de large. Je ne connaissais absolument pas cette île et ce fut une très belle découverte. La partie est de l’île est constituée essentiellement de plages quant à la partie ouest, il s’agira d’une partie plus « sauvage » avec des falaises et de nombreuses criques. Vous y trouverez également une des plus belles plages du monde, la plage du naufragé. Je n’ai pas de photo de cette plage, puisque je ne m’y suis pas rendue : cette plage est uniquement accessible par bateau et il y a un monde fou. Il vous suffit de taper son nom dans Google Image pour voir de quoi il s’agit.

Vu les dimensions de l’île, il est très aisé d’en faire le tour (compter peut-être 4 heures au total, et d’être totalement dépaysé : paysages de campagne, montagne et mer s’y mélangent, c’est superbe !

Je vous laisse avec quelques photos de l’île et d’Olympie (à environ 3 heures de Zante) que j’ai eu la chance de pouvoir visiter. J’espère que le voyage vous plaira !

4

1

2

3

5

6

7

8

9

10

11

12

13

15

16

17

Les + :

– le climat : il a fait environ 30 degrés toute la semaine, mais à aucun moment j’ai souffert de la chaleur puisqu’il y a un peu de vent ;

– la beauté des paysages : je pense que les photos parlent d’elles-même ;

– les déplacements rendus aisés sur l’île grâce à un très bon réseau de transports en commun et à de nombreux taxis aux prix très attractifs ;

– l’accueil des locaux ;

– la polyvalence de l’île : vous pouvez y passer des vacances familiales comme des vacances que de fiestas.

Les – :

– on a vite fait le tour de l’île, je pense que deux semaines sur l’île serait peut-être un peu trop…à voir en fonction de vos attentes bien sûr ;

– les plages : quasiment toutes les plages sont dotées de transat, il n’y a pas de place pour juste sa serviette ou bien s’il y a de la place c’est un peu crado. Il faut donc payer des transats à la journée (même si vous arrivez en fin de journée ça sera le même tarif) et les prix peuvent varier de 3 euros à 6 euros ;

– le manque de distributeurs automatiques dans la partie sud-ouest de l’île. Alors ce n’est pas un point négatif à proprement parlé mais il faut le savoir car vous risqueriez de devoir faire demi-tour et plus d’une heure de route avant d’en trouver un, sachant que tous les magasins et restaurants n’acceptent pas la carte bancaire.

Et vous, vous connaissiez l’île de Zante ? Quelle est votre petit coin de paradis pas cher et idéal selon vous pour passer d’agréables vacances ?

Découverte online n°6 – Minimall

L’e-shop Minimall est un concept store réunissant plusieurs créateurs et plusieurs catégories de produits. C’est le site internet par excellence que j’aime beaucoup, où quand j’y vais je sais que je peux trouver tout et n’importe quoi, que ce soit des bijoux, de la papeterie, de la déco, des tatouages éphémères…bref, c’est un condensé de petites pépites à des prix plus ou moins élevés (voilà ça ne veut absolument rien dire, il ne vous reste plus qu’à y faire un tour !).

Ce site fait partie des sites « sauvetage » : j’entends par là, que si vous avez un cadeau à faire mais que les idées vous manquent, même après avoir (re)lu mon article pour faire le cadeau « parfait » (ici), vous pouvez vous rendre sur Minimall et je suis certaine que vous trouverez au moins une chose à offrir !

Je vous ai sélectionné quelques articles, utiles ou non, que j’aime bien en ce moment et qui traînent dans un coin de ma tête, tous à moins de 40 euros.

Minimall

1 – Pots à épices Animal Parade/Qualy Design – 36 euros

2 – Mug fleurs bleues/Mr & Mrs Clynk – 12,50 euros

3 – Emporte-pièce Sunnyside/Pa Design – 9,90 euros

4 – Tatouages dorés Salvador/TEM Tatouage – 12 euros

5 – Mug Morue Forever/Lolita Picco – 12 euros

6 – Tatouages colorés Janeiro/TEM Tatouages – 12 euros

7 – Carnet Pixel/Papier Tigre – 14 euros

8 – Lapin de bureau blanc ciseaux et trombones/Qualy Design – 24 euros

9 – Tatouages/Bloom & Bonton – 9,50 euros

Connaissiez-vous Minimall ? Et pour vous quel serez l’objet à retenir de ce site ?

 

Isabel Marant hiver 2014

Les tendances mode je m’en moque un peu et les défilés ça ne me passionnent pas plus que ça. Mais je ne sais pas pourquoi je me suis demandée ce qui était « tendance » cet hiver car j’ai eu l’impression de ne pas être bassinée par ça cette année étrangement… ou alors je n’y ai absolument pas prêté attention : ce qui est certainement le plus plausible !

Isabel Marant est une marque que j’aime bien suivre bien que je la trouve très (trop ?) consensuelle et que j’ai l’impression que toutes les fashionistas s’empressent de courir dans la première boutique croisée sur leur chemin pour y jeter leur dévolu…ce qui provoque inévitablement un flot impressionnant de blogueuses avec les mêmes pièces MAIS c’est pas grave c’est du Isabel Marant (ironie…)

J’ai donc essayé d’analyser pourquoi elle plaisait tant, pourquoi toutes ses collections se retrouvaient chez toutes (ou quasiment toutes) les modeuses. Et bien en regardant de plus près les tendances de cet hiver, j’ai pu constater qu’Isabel Marant en reprenait pas mal, au moins 7 sur les 20 recensées (oui j’ai été consciencieuse sur ce coup là 😉 ).

On retrouve donc dans sa collection hivernale de la maille (aussi chez Céline, Marc Jacobs, Sonia Rykiel…), du manteau oversize (aussi chez Dior, Céline, Lanvin, Miu Miu…), du smoking (aussi chez Hermès, Ralph Lauren, Christopher Kane…), du kaki (aussi chez Balmain, Calvin Klein, Paul & Joe…), des pulls de ski (aussi chez Louis Vuitton, Saint Laurent, Tommy Hilfiger…) et bien sûr la tendance incontournable, le black & white graphique (aussi chez Balmain, Creatures of the worls, Bottega Veneta…).

C’est donc logique que ces collections plaisent toujours autant puisqu’elle reprend en grande partie les tendances des podiums, les modeuses sont donc servies et peuvent se payer des pièces « tendances » à moindre frais (frais qui restent encore très (trop ?) importants à mon humble avis.

Voici donc ces tendances illustrées par des photos issues de sa collection hiver 2014, à retrouver en intégralité ici :

IM 2

1 IM

Et vous Isabel Marant vous parle ? Vous appréciez ses collections ? Et quel est votre avis sur celle de cet hiver ?

 

Mes produits terminés

J’ai accumulé plusieurs produits que j’ai terminé au cours des mois qui viennent de s’écouler et j’ai eu envie de vous faire partager mes coups de coeur ou non. J’aime beaucoup ce genre d’articles qui nous permettent finalement de savoir si le produit vaut vraiment le coup ou non.

2508-1

1 – Demak Up Sensitive (environ 2.5 €)

J’aime beaucoup ces cotons démaquillants enrichis à l’extrait d’huile de coton qui, je trouve, sont très efficaces avec leurs doubles faces. Je les ai racheté d’ailleurs plusieurs fois et je continuerai de les racheter sans aucune hésitation.

2508-2

2 – Clarins Lotion Tonique (seule environ 21 €)

Cette lotion est à l’iris, sans alcool et pour les peaux mixtes ou grasses. Il faut savoir que j’ai la peau sèche à tendance normale donc à priori cette lotion ne devait pas du tout me convenir. Je l’ai acheté parce que j’étais en rade de ce produit et qu’elle était vendue avec un lait démaquillant (j’étais aussi en rade de démaquillant) et quand je ne sais pas quoi acheter je me tourne vers Clarins, qui pour moi est la marque de référence avec laquelle je ne prends aucun risque. Elle était donc correcte, ne m’a provoquée aucune réaction allergique et nettoyait parfaitement ma peau après mon démaquillage : en bref, elle faisait correctement son job ! Je vous la conseille si vous ne vous lassez pas rapidement des produits car sa contenance (400 mL) est conséquente, elle vous fera quelques semaines ! J’avoue que sur la fin j’en avais un peu ras le pompon de l’utiliser (oui je me lasse très très vite…).

2508-3

3 – Nivea Lingettes démaquillantes fraîcheur aqua effect (environ 3 €)

J’en avais marre de partir en vacances et de me trimballer 36 produits et j’ai donc décidé de me rabattre vers des lingettes démaquillantes en essayant de me convaincre que pour des vacances (donc pas forcément beaucoup de maquillage) ça ferait amplement l’affaire. Alors effectivement en vacances je me maquille peu, mais quand je mets du mascara j’aime bien que celui-ci soit parfaitement enlever ! Avec ces lingettes clairement vous pouvez mettre du mascara le premier jour et le garder une semaine facile 🙂 J’ai pas du tout aimé leur texture vraiment rêche, et leur absence totale d’efficacité. Je ne les rachèterai certainement pas et en attendant d’en finir un autre paquet je vais continuer avec mes produits habituels.

2508-4

4 – Institut Esthederm Crème douce désincrustante (environ 26.5 € – ici échantillon)

Je l’appliquais le soir après m’être démaquillée et elle faisait bien son job, à savoir nettoyer correctement ma peau, sans me laisser une sensation de tiraillement. Le prix me rebute pour l’achat en full size de ce produit, mais si un jour l’occasion se présente je n’hésiterai pas.

2508-5

5 – The Body Shop Crème de nuit nourrissante à la vitamine E toute type de peaux (18.5 €)

Je vous en parlais déjà dans mes favoris de novembre 2013 (ici) et je confirme que cette crème est bien un indispensable pour moi. Dès que je sens que ma peau est plus sèche que d’habitude, hop hop hop hop je la dégaine et en quelques applications ma peau est sauvée ! Je continuerai donc de la racheter chaque fois que cela sera nécessaire et je vous la conseille vivement.

2508-6

6 – Mavala Mavadry (environ 9 €)

J’ai découvert assez tardivement l’intérêt d’appliquer un top coat et/ou un sèche vernis. J’ai donc voulu rattraper mon retard en quelque sorte et trouver le meilleur sèche vernis. Et bien c’est chose faite avec le Mavadry de Mavala que je continue d’acheter à chaque fin de « pot ». Il suffit d’en mettre après la dernière couche de son vernis, attendre quelques secondes (grand max 30) et voilà votre vernis sec et brillant comme jamais. Avec ce produit votre manucure peut facilement durer une semaine (bien sûr n’aller pas récurer des box de chevaux durant cette semaine !!!). A savoir que son temps de séchage peut varier en fonction du nombre de couches que vous aurez mises de vernis. Son seul inconvénient est sa durée de vie relativement brève puisqu’à environ un quart de sa fin, il devient pâteux. On peut néanmoins toujours l’utiliser mais son application est beaucoup moins agréable.

2508-7

7 – Erborian CC Creme HD à la Centella Asiatica (15 € pour 15 mL)

Un grand classique pour mois que cette CC Creme : dès que je bronze je l’utilise. Elle est facile à appliquer, s’adapte à votre carnation de peau et elle laisse un fini naturel tout en unifiant correctement votre peau. Il m’arrive de la porter en tant qu’anti-cernes les jours de grande flemme et elle fait parfaitement la blague. Je la rachèterai encore et encore sans problème !

2508-8

8 – Embryolisse Lait crème concentré (environ 12 € – ici échantillon)

En rade de crème hydratante après avoir constaté que ma peau me réclamait une plus grande hydratation, j’ai cherché un échantillon dans ma boîte prévue à cet effet (on a toute une boîte à échantillons qu’on n’ouvre jamais, avouez-le, me laissez pas seule). Comme j’en avais déjà entendu parlé ça et là, j’ai décidé de tenter et j’ai été agréablement surprise. J’ai décidé d’aller l’acheter mais je ne l’ai pas trouvée et me suis rabattue sur une crème Avène (très bien soit dit en passant), mais dès qu’elle est finie je me tente l’Embryolisse en full size et sur le long terme !

2508-9

Et vous, avez-vous récemment terminé des produits qui en valent la peine ? Dites moi tout, je serai curieuse d’en découvrir de nouveaux !

Come back

Depuis le mois de mai je n’ai pas pris la peine de rédiger un article (le dernier ici)…certes des articles étaient programmés, mais depuis belle lurette et puis il s’agissait toujours des mêmes. Je n’ai pas arrêté leur publication sachant que j’allais revenir ici. Je vous dois quelques explications puisque certain(e)s lecteur(trice)s ont continué de venir régulièrement sur mon blog et m’ont laissé(e)(s) des commentaires.

Tout d’abord je me suis absentée durant deux semaines au Sri Lanka et à mon retour je n’ai pas ressenti une grosse envie de venir ici. Plutôt que de me forcer j’ai préféré me laisser quelques temps.

A cela s’est ajouté deux autres choses : l’une était plutôt sympathique et l’autre beaucoup moins ! A mon retour du Sri Lanka j’ai appris que j’étais enceinte, j’étais donc ravie puisque cet enfant a été voulu, mais les premiers symptômes (bien que ce ne soit absolument pas une maladie, on est d’accord !!!) sont apparus : grosse grosse fatigue, nausées… Je vous avoue qu’après une journée de travail je n’avais pas franchement la force de me plonger dans la rédaction d’articles !

Puis j’ai appris trois semaines plus tard que j’étais licenciée éco il a fallut faire un tas de démarches, digérer la situation, ne pas paniquer (enceinte + chômage…easy quoi !) et le temps m’a manqué ! Après avoir encaissé (relativement rapidement la situation), j’ai du me poser 2/3 questions quant à mon avenir professionnel qui est, pour le moment, clairement mis entre parenthèses !

J’ai voulu laisser passer les deux mois d’été pour pouvoir revenir en forme (ou presque…qui a dit que les nausées s’arrêtaient au 3ème mois ?????), avec des articles davantage construits et surtout avec une implication au top.

Cette fois c’est donc la bonne, je reviens avec plein d’idées d’articles et surtout avec envie.

A très vite !

2308