Carnet de #voyage n°4 – #Guadeloupe

Ce 4ème volet de cette rubrique est consacrée à la Guadeloupe, voyage que j’ai eu la chance de faire en février dernier, c’est donc encore tout frais. De plus, avec mon travail, je suis amenée à traiter avec la Guadeloupe ce qui aiguise mes impressions.

Nous sommes donc partis à deux pour passer une petite semaine sur place. Nous avions réservé nos billets d’avion un mois avant de partir, et nous avions choisi la compagnie aérienne Air Caraïbes. Le vol aller était cependant opéré par Corsair (les deux compagnies ont un partenariat). J’avais volontairement choici Air Caraïbes ayant de très très bons échos sur cette compagnie, contrairement à ceux sur Corsair. Et bien je suis ravis d’avoir pu tester les deux compagnies et me faire mon propre avis ! L’avion aller, donc celui de Corsair, était quasiment neuf, les fauteuils plutôt confortables, c’était même la première fois que j’avais de la place entre mes genoux et le siège de devant (pas facile de rentrer mon mètre 78 d’habitude !), donc très satisfaite. Les hôtesses ont été très bien, la qualité de la nourriture était correcte et le choix des films récent et important. Le voyage commençait donc très bien !

Après 8h30 de vol environ, nous arrivons à l’aéroport de Guadeloupe : nous venons de quitter nos 5 degrés, la pluie et le froid pour atterrir en Guadeloupe où il faisait ce jour là près de 30 degrés. Hop , en taxi pour 25 minutes, direction l’hôtel La Créole Beach and Spa. Après les formalités d’accueil, nous prenons possession de notre chambre avec une vue plutôt sympathique sur la piscine et sur l’océan.

C

Il faut savoir que l’île principale est divisée en deux : au nord, Grande Terre et au sud, Basse-Terre. Grande-Terre est plus pour les hôtels, les résidences et ses belles plages alors que Basse-Terre est plus sauvage, mais dispose de beaucoup plus de choses à visiter. L’hôtel est situé à Grande-Terre, à Gosier, quasiment à la limite avec Basse-Terre. Très pratique donc ! En face de l’hôtel vous trouverez plusieurs restaurants du plus typique au moins typique, à vous de faire votre choix.

Nous nous sommes couchés très tôt, fatigués par le voyage. Nous n’avions pas encore récupéré la voiture de location, nous avons donc profité de la journée pour explorer Gosier à pieds. De l’hôtel, compter bien 15 minutes pour arriver dans le bourg à pied. Nous avons décidé de nous poser sur la plage et de loquer comme il se doit pour une première journée sous les tropiques. La plage de Gosier n’a rien d’extraordinaire, elle est très ombragée et offre une très belle vue sur l’Îlet Gosier (accessible à la nage ou bien en prenant un bateau de pêcheurs). A savoir que les iguanes sont en liberté et qu’il s’agit d’une espèce protégée : vous en rencontrerez sûrement en vous promenant et sur la plage. Ils ne sont pas du tout agressif, il suffit juste de les observer, de ne pas chercher à les attraper et ils passeront à côté de vous sans même vous prêter attention. Nous voulions assister au défilé du carnaval qui avait lieu ce jour là, mais après avoir attendu 2 heures en plein soleil, nous avons décidé de rentrer à l’hôtel et de profiter de la plage de l’hôtel.

B I J

Le lendemain nous avons récupéré une voiture de location pour le reste du séjour et nous avons d’explorer Basse-Terre. Nous avons commencé par nous rendre à la cascade aux Ecrevisses, jolie cascade en plein milieu de la forêt : très sympa ! Vous n’aurez pas besoin d’équipement spécifique pour vous y rendre.

K L

Ensuite nous avons pris la direction de Bouillante avec l’envie de nous baigner dans les eaux…bouillantes, mais nous ne les avons jamais trouvées et à cause d’une grève d’essence nous étions limités en km. Nous avons donc fais le choix de laisser tomber et de foncer à Malendure. De là nous avons pris un bateau à fond de verre (le Nautilus) : nous avons pu avoir une visite des fonds marins grâce à la transparence de la cale puis nous avons nagé avec masque, palmes et tuba fournis au milieu de la réserve Cousteau et observer la vie sous-marine ! C’était vraiment bien je vous le conseille vivement !

M

Après une ballade = snorkeling d’une heure, nous sommes retournés à Malendure, nous avons déjeuné puis repris la voiture direction le Jardin botanique de Deshaies. Il s’agit d’un grand jardin très très bien entretenu avec quelques espèces animales, plus ou moins en liberté (perroquets, flamands roses…). En fait, il s’agit des jardins de la maison de Coluche ! Sa maison est toujours là, mais nous ne pouvons bien sûr pas la visiter (en même temps je ne suis pas certaine de l’intérêt…). Il me semble qu’actuellement c’est le propriétaire du parc qu iy habite, mais je n’en suis pas certaine. La promenade est vraiment agréable puisque très ombragée.

N O P

Nous avons pris le chemin du retour après cette longue journée ! Le lendemain, on a décidé d’aller explorer Grande-Terre et notamment d’aller tout au nord à la Pointe des châteaux. Si vous pouvez, choisissez des chaussures fermées pour vous y rendre, ça sera bien plus pratique. J’avais des tongs et j’ai grimpé jusqu’en haut, mais c’était un peu casse margoulette :). Le paysage qui s’offre à nous ressemble étrangement à un paysage breton (on s’entend il faut grand soleil et 30 degrés hein), ce qui est assez étrange. D’en haut il y a une vue imprenable sur Grande-Terre, c’est magnifique !

Q R S T U

Nous sommes redescendus, avons déjeuner et repris la route direction la distillerie Damoiseau puisque nous n’en étions pas très loin ! Bon, une fois arrivés sur place, nous n’avions bien sûr pas du tout regardé les horaires et les visites étaient terminées. Ceci dit, vous pouvez quand même vous promener dans la distillerie, à certains endroits des panneaux d’affichage vous expliquent le pourquoi du comment du procédé de distillation. Passage obligé à la boutique pour ramener rhums, rhums arrangés toussatoussa 🙂 (attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !).

V

Le lendemain nous avons décidé de nous faire une journée plage et pour cela nous voulions en découvrir une réputée pour sa beauté mais pas trop loin de l’hôtel (ayant toujours le problème de l’essence). Nous avons donc choisi la plage de Sainte Anne, la plage du Club Med. Il faut savoir qu’en Guadeloupe, même si les plages ont les noms des hôtels situés juste à côté, aucune plage n’est privée, vous pouvez donc aller partout ! Elle est effectivement très jolie, mais il y avait tellement de monde que nous sommes partis au bout d’une heure et nous nous sommes rabattus sur la plage de Gosier qui nous a vraiment bien plu !

A

Pour notre dernier vraie journée sur place, nous avons décidé de faire une excursion aux Saintes et voir la deuxième plus belle baie du monde ! Rien que ça s’il vous plaît ! Nous avons donc pris une navette de l’hôtel jusqu’à Pointe-à-Pitre pour y prendre le bateau et nous rendre sur les Saintes. Alors pour cette partie j’ai plusieurs précisions à apporter. On m’avait conseillé de prendre le bateau à Trois Rivière, tout au sud de Basse-Terre, où il n’y a que 15 minutes de traversée. Le problème, comme je l’ai dit plus tôt, c’est qu’il y avait une grève d’essence lorsque nous avons réservé l’excursion aux Saintes, nous avons donc du partir de Pointe-à-Pitre pour limiter les km…(la grève a été levée le jour même de l’excursion…). Dites vous bien que vous allez vivre 1h/1h15 assez difficile ! La mer est très agitée avec des creux de 6 m (bonheur bonheur). Je ne suis pas sujette au mal de mer mais là c’est bien simple une fois que nous sommes arrivés à terre on a foncé à la pharmacie de l’île pour se trouver des cachets pour le retour qu’on appréhendait déjà ! Bref, une fois sur place vous pouvez louer une voiture électrique, des vélos électriques ou des scooters pour visiter l’île et vous rendre tout en haut pour admirer la baie et visiter le fort Napoléon. Toutefois, je vous conseille de réserver les voitures et les scooters quelques jours avant votre excursion sous peine de ne pouvoir en louer. Il faut également avoir déjà fait du scooter pour qu’on puisse vous en louer un. Nous nous sommes un peu retrouvés comme des c*** pour finalement prendre une navette (10 euros/personne) qui nous a fait el tour de l’île, nous a laissé 1h30 en haut de la baie, nous laissant de visiter le fort et de profiter de la vue, avant de venir nous chercher et de nous déposer pendant 2h30 sur la plage de Dompierre. Nous sommes ensuite retournés à l’embarcadère et avons refait la traversée direction Pointe-à-Pitre (une horreur…). Vous pouvez voir le bateau sur les photos de vue de baie en bas à gauche 🙂

D F G H

E

Le jour du départ, nous avons profité de la plage de Gosier encore une fois. L’hôtel avait mis à disposition une chambre de courtoisie pour qu’on puisse se doucher avant de prendre l’avion ce qui a été très agréable.

Le vol du retour s’est fait avec Air Caraïbes et autant vous dire que j’ai passé le pire trajet en avion que j’avais jamais fait : séparé de Monsieur par une maman avec son bébé (merci à la personne nous ayant mis aux places parents avec les berceaux), les hôtesses ont été plus que limite lorsqu’une dame a fait plusieurs malaises, l’avion était très vieux mais surtout les sièges étaient horribles ! Une dame a même demandé si elle pouvait être surclassé moyennant finance parce que 8h dans un fauteuil comme ça ça n’allait pas être possible. C’est bien simple, une fois assis vous ne pouviez plus bouger ! Les hôtesses lui ont répondu que ce n’était pas possible mais qu’elle aurait au moins chaud bloquée dans son siège…WTF ?!

Comme d’habitude voici le récapitulatif des points positifs et négatifs de notre séjour.

Les + :

– le climat : 25 degrés en moyenne en plein mois de février c’est le pied. Alors il peut pleuvoir mais ça ne dur jamais plus de 10 minutes et c’est rafraîchissant. De plus, il y a toujours du vent, donc on ne souffre pas de la chaleur ;

– la diversité des paysages ;

– les Guadeloupéens ;

– la nourriture et surtout les fruits tellement bons !

– le jardin botanique Deshaies (un peu cher mais ça en vaut le coup) ;

– la réserve Cousteau et la visite en bateau à fond de verre ;

– Corsair ;

– Les Saintes.

Les – :

– la grève de l’essence qui nous a un peu empêché de faire plus de visites ;

– le bateau pour se rendre aux Saintes ; si j’y retournais je partirai de Trois Rivières pour limiter le temps de traversée.

En somme c’est un voyage que je referai certainement en continuant d’explorer l’archipel : la Désirade, Marie-Galante, la Soufrière…Je vous le conseille à 1000% !

Vous y êtes déjà allés ? Vous avez aimé ? Si oui, qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s